Impact de la surfusion sur le processus de solidification dans une operation de prilling

par CHRISTINE DALMAZZONE JOLIVET

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Danièle Clausse.

Soutenue en 1992

à Compiègne .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de cette étude était de mettre en évidence l'influence des paramètres liés à la surfusion sur la solidification des produits organiques. Le procédé industriel de solidification auquel nous nous sommes intéressés est le prilling, dont le dimensionnement est très dépendant de la surfusion des produits que l'on souhaite mettre en forme par cette opération. Notre travail a comporté trois étapes principales : - Une études préliminaire des conditions de solidification de différents produits organiques par Analyse Enthalpique Différentielle ; - Une étude plus approfondie de la surfusion d'un produit organique particulier présentant un important degré de surfusion. Ce travail a porté notamment sur l'influence de différents paramètres tels que volumes de l'échantillon, vitesse de refroidissement, surchauffe, temps, cycles de fusion / solidification, sur le degré de surfusion. Cette étude a été complété par la détermination de la vitesse linéaire de solidification du produit en fonction du degré de surfusion ; - Une modélisation du processus de solidification, dans le cadre de l'opération de prilling, prenant en compte le paramètre surfusion. L'ensemble de ces travaux a permis de montrer l'extrême complexité du processus de solidification et l'importance de la prise en compte du paramètre surfusion pour le dimensionnement des procédés de solidification.

  • Titre traduit

    Impact of undercooling on solidification in a prilling process


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 P.
  • Annexes : 79 REF.

Où se trouve cette thèse ?