Variation genotypique de la sensibilite aux basses temperatures chez le mais, au stade jeune

par MARIA TERESA SALABERRY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de COURDUROUX.

Soutenue en 1992

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Deux objectifs principaux ont ete poursuivis dans cette etude: en premier, l'evaluation de la variabilite genetique de la sensibilite au froid de trois hydrides simples de mais et de quatre lignees parentales, au stade jeune; puis, l'analyse de quelques strategies pouvant expliquer la tolerance au froid au meme stade. Les relations entre la croissance et le developpement des plantes et la production des glucides ont ete suivies en conditions controlees, a temperature basse (9c) et lors du retour vers une temperature non contraignante apres une contrainte thermique. Les principaux resultats montrent l'existence d'une variabilite genetique pour la sensibilite aux basses temperatures. Les genotypes les plus tolerants presentent des strategies differentes face a la contrainte: certains genotypes montrent une accumulation de glucides liee a une diminution de la croissance et du developpement; d'autres manifestent une faible vitesse de croissance et de developpement aussi bien aux temperatures contraignantes que non contraignantes, sans accumulation de glucides. Dans les deux cas, il y a une faible reduction de la masse des racines. L'indice de sensibilite au froid des lignees ne permet pas de predire le comportement des hybrides face a la contrainte parce qu'il n'y a pas toujours heterosis. Enfin, les hydrides manifestent au froid une accumulation des glucides qui n'est pas observee chez les lignees. Il semble donc que la vigueur hybride puisse egalement se manifester par des mecanismes physiologiques permettant de faire face aux contraintes thermiques du milieu


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 190 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 7-1992-85
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.