Analyse de plusieurs familles d'adn circulaires extrachromosomiques dans les embryons et les cellules en culture de drosophila melanogaster

par FABIENNE DEGROTTE-GOIGOUX

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GEORGES PICARD.

Soutenue en 1992

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les populations d'adn circulaires extrachromosomiques presentes dans les embryons de drosophila melanogaster, nous avons detecte des molecules circulaires homologues des genes 5s, histone, du satellite complexe 1,688 g/cm#3 et de la repetition de 240 pb de l'espaceur intergenique de l'adn ribosomique. Les molecules circulaires contenant les repetitions de 240 pb sont des multimeres de l'unite de base. Les sequences nucleotidiques de 10 clones de molecules circulaires de 240 pb ne revelent aucune difference significative avec les unites genomiques. Ceci suggere que la majorite des molecules circulaires homologues a cette repetition de 240 pb sont formees par recombinaison homologue entre unites chromosomiques adjacentes. Nos resultats montrent que les populations d'adn circulaires sont differentes dans les embryons et dans les cellules en culture. Dans les embryons, plus de 80% des molecules circulaires ont une taille inferieure a 2,5 kb, avec un pic de molecules entre 200 et 400 pb. Dans les cellules de la lignee kc0%, 48% des molecules ont une taille comprise entre 4 et 8 kb. Ceci est a relier avec le fait que les molecules circulaires homologues a copia, 412 et 297 sont detectees uniquement dans les cellules kc0%. Les 4 familles de sequences repetees en tandem detectees sous forme circulaire dans les embryons sont aussi trouvees dans les cellules de la lignee kc0%. Aucune molecule circulaire homologue des genes actine, de r1dm et des elements transposables f et i ne sont detectes dans les embryons ou dans les cellules kc0%. L'analyse des banques d'adn circulaires etablies a partir de quatre stocks de drosophiles permet d'estimer la proportion relative des deux classes de molecules circulaires homologues aux unites histone precedemment identifiees (pont et al. , 1988). Celles-ci se forment soit par recombinaison homologue, soit par recombinaison illegitime entre de courtes sequences repetees en orientation directe. Nos resultats montrent que les efficacites relatives de ces deux mecanismes varient en fonction des stocks et suggerent une relation possible avec les categories de souches distinguees dans le systeme i-r de dysgenesie hybride. De plus, la proportion de molecules circulaires homologues aux repetitions histone varie en fonction des stocks


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 284 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 7-1992-46
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.