Contribution a l'etude de bonamia ostreae (ascetospora), protozoaire parasite de l'huitre ostrea edulis (bivalvia), et a l'analyse des interactions hote-parasite

par DOMINIQUE HERVIO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. P. MIGNOT.

Soutenue en 1992

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le protozoaire bonamia ostreae, parasite intrahemocytaire de l'huitre plate ostrea edulis, est responsable d'une endemie particulierement importante pour l'ostreiculture europeenne. La purification du parasite a permis sa caracterisation par des techniques originales en pathologie des mollusques. Plusieurs activites enzymatiques ont ete identifiees. Des anticorps polyclonaux et monoclonaux ont ete prepares et appliques a la caracterisation antigenique de b. Ostreae et a son immunodiagnostic. Le clonage de l'adn genomique et l'etablissement de sequences nucleiques ont conduit a la synthese d'amorces oligonucleiques utilisables pour amplifier specifiquement l'adn parasitaire. Les interactions hote-parasite ont ete etudiees sur la base d'infections experimentales in vitro d'hemocytes de o. Edulis (espece sensible) et de c. Gigas (refractaire). La phagocytose, essentiellement dirigee par l'hote, ne semble specifique ni d'un type hemocytaire, ni de l'espece d'huitre. La reconnaissance parasite-hemocyte, analysee en considerant l'implication depitopes membranaires de b. Ostreae ou de facteurs seriques met en evidence des differences minimes entre o. Edulis et c. Gigas. Pour ces deux especes, la phagocytose du parasite ne s'accompagne pas d'une activite metabolique respiratoire des hemocytes, alors qu'une telle activite est mise en evidence lors de la phagocytose du zymosan. In vitro les hemocytes montrent une viabilite limitee et une perte rapide de leurs capacites microbicides, ce qui revele les limites des systemes in vitro pour l'etude du devenir intrahemocytaire du parasite, tant chez l'espece sensible que chez l'espece refractaire. Les interactions hote-parasite ont ete etudiees in vivo. C. Gigas est refractaire a l'infection experimentale. Chez o. Edulus la reproduction de la bonamiose a ete standardisee. La dose infectieuse 50% a ete estimee pour des conditions experimentales determinees. Les infections ont des cinetiques de developpement variant en fonction de la dose, des individus et de la souche geographique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 282 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 7-1992-5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.