Developpement de la technique des reseaux neuromimetiques en physique des hautes energies

par CHRISTOPHEE GUICHENEY

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JACQUES JOUSSET.

Soutenue en 1992

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'etude et l'application des methodes de reconnaissance de formes par reseaux neuromimetiques en physique des hautes energies. Apres une presentation des fondements biologiques de ces techniques, deux methodes distinctes, les reseaux de hopfield et les reseaux multicouches, sont developpees et appliquees a des problemes de reconnaissance de formes et de classification. Les reseaux de hopfield sont appliques a la reconnaissance de jets de particules formes lors du processus de fragmentation de la reaction electron-positron. Les reseaux multicouches sont utilises dans la tentative de mise en evidence du boson de higgs. Ils permettent l'etude specifique des evenements a photon isole et quarks beaux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 41 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 7-1992-57
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.