Description d'un modele d'adhesion in vitro et caracterisation d'un facteur d'adhesion d'escherichia coli enterotoxinogene

par DOMINIQUE AUBEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Arlette Darfeuille-Michaud.

Soutenue en 1992

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les souches d'e. Coli enterotoxinogene (etec) sont une des causes majeures des syndromes diarrheiques chez les enfants des pays en voie de developpement. Leur pathogenicite est liee a leur capacite a adherer a la muqueuse intestinale, et a la production d'enterotoxines. L'adhesion aux cellules intestinales se fait par l'intermediaire de proteines majeures de surface appelees cfa (colonization factor antigen) ou facteurs d'adhesion. Afin d'etudier les processus d'adhesion aux cellules intestinales, notre laboratoire a mis au point un test in vitro aux enterocytes humains. Cependant, nous avons montre que les resultats obtenus varient en fonction des conditions de culture bacterienne, et en fonction du donneur d'enterocytes. De plus, etant donne les difficultes d'obtention de ce materiel biologique, nous nous sommes proposes de mettre au point un nouveau test d'adhesion in vitro en utilisant des cellules en lignee continue. Nous avons choisi les cellules caco-2, derivees d'un carcinome de colon humain et presentant les caracteristiques structurales et fonctionnelles d'enterocytes matures. Nous avons montre que les souches etec de reference adherent aux microvillosites des cellules caco-2, faisant de ces cellules un tres bon modele pour l'etude de l'adhesion. La deuxieme etape de notre travail a ete d'etudier le facteur d'adhesion de la souche etec 8786, isolee en afrique. Une proteine majeure de surface de 16,3 kda a ete mise en evidence et purifiee, et des anticorps polyclonaux ont ete developpes. Des essais d'inhibition de l'adhesion en presence de la proteine purifiee, ou des anticorps specifiques diriges contre celle-ci, ont confirme le role de cette proteine dans l'adhesion aux cellules caco-2. Des etudes immunologiques ont montre que ce facteur d'adhesion, appele antigene 8786, etait different de ceux deja decrits. Sa structure est non filamenteuse, comme l'ont souligne des experiences de microscopie electronique apres marquage immunologique a l'or. Le gene de structure de l'antigene 8786 a ete localise sur un plasmide de 70 mda, par hybridation avec une sonde oligonucleotidique correspondant a la sequence amino terminale de la proteine. Ce gene a ete clone et sequence. Un cadre de lecture ouvert de 498 paires de bases, codant pour une proteine de 166 acides amines correspondant a un poids moleculaire de 17,4 kda, a ete mis en evidence. Les vingt premiers acides amines presentent les caracteristiques d'un peptide signal de procaryote. Aucune homologie n'a ete observee avec les facteurs d'adhesion des etec precedemment decrits. Par contre, il existe 44% d'homologie avec une proteine filamenteuse de salmonella enteritidis. Une sonde intragenique specifique de l'antigene 8786 a ete decrite, et pourra permettre des etudes epidemiologiques afin d'evaluer la frequence de ce nouveau facteur d'adhesion parmi les souches etec


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 333 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 7-1992-23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.