Les îles Canaries, terres d'Europe au large de l'Afrique

par Albert Odouard

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Max Derruau.

Soutenue en 1992

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    L'archipel canarien espagnol et européen, est passé au cours des 30 dernières années de la tutelle de l'agriculture à celle du tourisme et des services. Cette mutation, comme celles qui avaient affecté l'économie agricole autrefois, s'est appuyée sur les propriétaires de la terre, sur ceux de l'eau, entièrement privée, et sur les négociants. Elle a aussi été facilitée par la liberté commerciale et fiscale que l'état a actroyé à ces îles de manière plus pu moins permanente depuis leur conquête. Ce qui subsiste de l'agriculture, à savoir les huertas fruitières et légumières et les nouvelles activités touristiques et tertiaires en général, doivent fournir du travail à une population qui s'accroît très vite, au rythme de 1,7% l'an. Ces transformations économiques et cette forte croissance démographique mêlent leurs effets pour expliquer l'inégal développement des îles et de leurs versants. Le tourisme ignore encore les îles occidentales où l'agriculture reste prépondérante, tandis qu'il anime la colonisation des littoraux des îles orientales. Tenerife et Grande Canarie regroupent l'essentiel des hommes et activités et servent aujourd'hui aux 2 villes principales où vit un canarien sur 2

  • Titre traduit

    Canary islands european territories off Africa


  • Résumé

    The Canarian archipelago both spanish and european used to depend on agriculture. These last thirty years, the archipelago has developped a new dependance on tourism trade and tertiary. This alteration, as these which once affected agricultural economy is based on landowners, owners of totally private water and merchants. Since the islands conquest, the lore or less continuous trading and fiscal freedom allowed by governmants made the change easier. Huerta remaining of agriculture, new tourist and tertiary activities have to supply with jobs a very fast growing population (1,7% p. Y. ). These economic changes and the sharp demographic growth combine their effects in order to explain the unequal development of the islands and of thir sides. Tourism does not yet involve western islands where agriculture remains the main activity whereas settlement on the coastlines in eastern islands depends on tourism. Teerife and Grande Canarie have got most of the activities and most of the people. They serve as a support for the two main towns where half of the population lives.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Centre de recherche sur les espaces tropicaux à

Les îles Canaries, terres d'Europe au large de l'Afrique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (527 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 287-325

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 270110 1992 ODO 1
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 270110 1992 ODO 2
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 270110 1992 ODO 3
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 01923
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Centre de recherche sur les espaces tropicaux à

Informations

  • Sous le titre : Les îles Canaries, terres d'Europe au large de l'Afrique
  • Dans la collection : Îles et archipels , 20
  • Détails : 1 vol. (510 p.)
  • ISBN : 2-905081-28-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 489-498. Tables
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?