Problemes d'independance algebrique pour les modules de drinfeld

par Alain Thiéry

Thèse de doctorat en Mathématiques pures

Sous la direction de Eric Reyssat.

Soutenue en 1992

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    On sait depuis drinfeld qu'il existe, en caracteristique non nulle, une bijection entre les reseaux de rang fini et certains morphismes d'anneaux a valeurs dans les polynomes additifs. Cette bijection peut en fait etre consideree comme la restriction d'une bijection entre les reseaux, sans condition de rang, et certains morphismes a valeurs dans les series entieres additives. Dans le cas de rang fini, les fonctions exponentielles de drinfeld se comportent de facon analogue a la fonction exponentielle classique ou aux fonctions elliptiques de weierstrass. On peut ainsi montrer un analogue du theoreme de lindemann-weierstrass, de meme que l'independance algebrique des periodes et quasi-periodes dans le cas de rang deux, comme l'a fait chudnowsky en caracteristique nulle

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (87 f.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres, 20 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 06575
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.