Oxydes de type k#2nif#4, ferrite bicalcique ca#2fe#2o#5 et nd#2banio#5 a base de fer et de nickel : structure, proprietes electriques et magnetiques

par MOHAMMED-RIDA BENLOUCIF

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Bernard Raveau.

Soutenue en 1992

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Plusieurs oxydes de structure type k#2nif#4 de formulation la#2#(#x#+#y)sr#x#+#yni#1##y fe#yo#4##(#x#/#2#)#+# ont ete prepares. L'etat d'oxydation du fer et du nickel a ete determine par analyse chimique et spectroscopie mossbauer. Un ordre antiferromagnetique a ete observe a t=200 k pour ces phases. Les proprietes de transport electronique de ces composes sont lies etroitement a la non-stchiometrie en oxygene et aux proprietes magnetiques. Cette relation est discutee et interpretee sur la base de deux modeles de diagramme d'energie. Sur la seconde famille de composes etudies ca#2fe#2##xm#xo#5#(#x#/#2) (m=cu, ni, mg, zn) de type ferrite bicalcique, une etude mossbauer a permis de montrer la seule presence de fe(iii) et confirmer la non-stchiometrie en oxygene. Elle suggere l'existence de sites pyramidaux et d'une distribution cationique ordonnee. L'etude de la susceptibilite magnetique en fonction de la temperature montre une large transition anti-ferromagnetique avec une classique diminution de t#n avec x. Dans le type structural nd#2banio#5, un nouveau compose a ete synthetise y#2banio#5 et etudie du point de vue structural (symetrie orthorhombique, groupe d'espace immm avec z=2). Cette etude a mis en evidence l'influence de la taille des ions y et nd sur la deformation des octaedres nio#6 qui forment des chaines isolees les unes des autres dans cette structure. Les mesures de la susceptibilite magnetique en fonction de la temperature de la solution solide nd#2##xy#xbanio#5 (o<x<2) montrent une transition progressive d'un etat tridimensionnel a un etat unidimensionnel


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 48 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.