La ville d'al-andalus, esquisse d'un fait urbain : (etude d'histoire et d'archeologie a partir des sources arabes)

par Christine Mazzoli-Guintard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Debord.

Soutenue en 1992

à Caen .


  • Résumé

    A partir du ixeme siecle, debute l'urbanisation d'al-andalus; le mouvement s'amplifie au xeme siecle et plus encore au xieme avec la mise en place des royaumes de taifas. A partir du xiieme siecle, l'urbanisation se diffuse et semble concerner aussi des centres plus modestes. La ville d'al-andalus, designee dans les textes geographiques et dans les chroniques arabes comme madina, hisn, qaida, etc. . . , se presente comme des paysages urbains differents qui se caracterisent par une differenciation plus ou moins marquee des espaces intra-muros. La ville d'al-andalus est souvent analysee aussi comme etant au coeur des relations ville-campagne : sans nier le fait que la centralite permet de definir la ville d'al-andalus, il parait toutefois preferable de parler davantage en termes de societes diversement dominees. Mais fondamentalement, la ville d'al-andalus reste un fait politique : c'est la que s'exprime le pouvoir central qui domine, depuis la citadelle, l'ensemble des citadins. Longtemps presentes comme passivement gouvernes et donc comme une masse inerte, il semble l'on puisse apercevoir, derriere les citadins, un sentiment de solidarite urbaine; et, surtout, il parait possible de substituer au strict antagonisme amma-hassa une dynamique sociale qui se joue a trois, les ulemas representant une troisieme categorie, intermediaire entre les deux precedentes, mais prete, aussi, a remplacer la hassa en cas de vacance du pouvoir


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Villes d'al-Andalus : l'Espagne et le Portugal à l'époque musulmane (VIIIe-XVe siècles)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 Vol. (736 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?