Première caractérisation d'une neurohormone gonadotrope d'insecte : l'ovary maturating parsin du criquet migrateur

par Olivier Richard

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de JOSIANE GIRARDIE.

Soutenue en 1992

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une neurohormone qui accelere la croissance ovocytaire a ete isolee chez le criquet migrateur et sequencee. C'est une molecule monocatenaire originale de 65 residus. Les domaines hydrophiles des 2 extremites de la molecule portent l'activite gonadotrope. L'extremite c-terminale hydrophile induit, seule et en synergie avec l'hormone juvenile, l'expression des genes des precurseurs vitellins. L'extremite n-terminale amplifie les 2 inductions. L'ovary maturating parsin, reconnue par immunodetections, est exprimee dans 250 cellules neurosecretrices du systeme pars intercerebralis-corpora cardiaca des la fin de la vie embryonnaire chez les criquets des deux sexes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 93 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 92.B-767
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 92.B-767
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.