Effet de la pathologie sur l'expression du phénotype d'oxydation de la débrisoquine chez l'homme : étude à partir de 1000 déterminations

par Christiane Joanne

Thèse de doctorat en Biologie humaine

Sous la direction de Pierre Bechtel.

Soutenue en 1992

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-Comté. Faculté de médecine et de pharmacie (autre partenaire) .


  • Résumé

    "(. . . ) en déterminant le phénotype de 307 malades. Nous avons recherché le rôle de diverses pathologies hépatiques sur l'expression phénotypique du polymorphisme d'oxydation de type débrisoquine / spartéine : le diabète insulino-dépendant, l'hépatite virale aigüe, la cirrhose biliaire primitive, la cirrhose alcoolique et la pathologie liée à la transplantation hépatique. " (cit. P. 4)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 177-194 (230 réf.)

Où se trouve cette thèse ?