Micropropagation in vitro du muguet nantais et caracterisation de differentes varietes de convallaria majalis l

par PATRICK VERRON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de DESIREE GOERGES STRULLU.

Soutenue en 1992

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des recherches sur la micropropagation in vitro du muguet ont ete envisagees pour repondre a 2 protheses majeurs rencontrees dans les cultures traditionnelles: la faiblesse des taux de multiplication (2 a 3 par an) et la degradation de l'etat sanitaire des cultures avec leur age. Differents types de tissus ont ete introduits in vitro: boutons floraux, rachis de l'inflorescence et fragments de rhizomes. Les neoformations observees a partir des boutons floraux sont de type bouton floral en presence d'ana (1 a 4 mg/l) et d'une cytokinine a noyau purine (bap, kin, 2ip, z) ou a noyau uree (thidiazuron). La section longitudinale des boutons floraux a considerablement augmente leur reactivite. Une phase de proliferation, qu'il est possible d'entretenir pendant une longue periode, a ete obtenue en presence de tdz (2 mg/l) et d'ana (1 mg/l). Des bourgeons vegetatifs ont ete regeneres sur des explants en phase de proliferation apres transfert sur un milieu contenant de la bap (4 mg/l), en presence d'ana. Seulement 25% des explants ont regenere des bourgeons vegetatifs qui sont obtenus soit dormants soit en debut de croissance aerienne. L'enracinement des bourgeons en debut de croissance aerienne est realise apres developpement complet des feuilles sur un milieu depourvu de regulateurs de croissance (pourcentage d'enracinement de l'ordre de 95%). Un traitement de 8 semaines a +4c permet la levee de dormance pour 98 a 100% des bourgeons. Apres enracinement le vitroplant va terminer son cycle vegetatif in vitro. Lorsque la senescence des feuilles est complete, on obtient une vitrogriffe qui peut etre plantee directement a l'exterieur. Par ailleurs, une approche de la conformite du materiel issu de culture in vitro a ete effectuee par la determination du nombre de chromosomes et par electrophorese de proteines. Ce type d'etude a egalement permis la caracterisation de plusieurs varietes appartenant a l'espece convallaria majalis l.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 100 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.