Transformation genetique du chrysantheme (dendranthema grandiflora tzvelev) par agrobacterium

par JEAN-PIERRE RENOU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Raymond Jalouzot.

Soutenue en 1992

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La possibilite de transformation genetique du chrysantheme par agrobacterium a ete etudiee. Des racines transformees ont pu etre obtenues apres inoculation avec a. Rhizogenes. Cependant la regeneration de plantes transformees ne fut possible que dans de rares cas, apres des temps de culture in vitro tres longs. Des plantes transformees furent ensuite obtenues grace a la souche d'agrobacterium. Eha 101 contenant un plasmide vecteur binaire qui comporte les genes: npt ii, hpt et gus. Ces plantes ont ete obtenues par selection sur la resistance a la kanamycine. Differents protocoles ont conduit a l'obtention de plantes transformees, mais les conditions optimales furent l'inoculation de nuds immediatement transferes sur un milieu selectif contenant du cefotaxime. La transformation de plantes gus positives a ete confirmee par hybridation moleculaire de l'adn et amplification genique. Des plasmides vecteurs binaires contenant des genes d'interet agronomiques ont ete construits: les genes rol a, b et c du ri tl-dna afin d'etudier leur effet sur le port de la plante, et le gene de la dihydroflavonol reductase de l'antirrhinum majus afin de permettre une modification de la couleur des fleurs de chrysantheme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 234 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.