Régénération de l'artichaut (cynara scolymus l. ) par culture de tissus foliaires et d’entre-noeuds. Evolution du métabolisme azote au cours d'une recherche préliminaire de l'embryogenèse somatique

par Aini Aid

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Robert Letouzé.

Soutenue en 1992

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    In vitro, l'artichaut (cynara scolymus l. ) est habituellement multiplie par culture d'apex et micropropagation. Cette méthode est insuffisante pour répondre à toutes les demandes. Ainsi, les voies de régénération par organogenèse et embryogenèse somatique indirectes sont abordées dans ce mémoire. Des néoformations caulinaires ont été obtenues a partir de cals de fragments de feuilles et de zone axillaire de quatre variétés (Violet de Provence, Carlitte, Camus de Bretagne et Caribou). Une étude des plantes régénérées a été réalisée. En ce qui concerne l'embryogenèse somatique, la callogenèse varie en fonction des concentrations et combinaisons hormonales utilisées. Aucun embryon somatique n'a été obtenu. Cependant, des structures noduleuses se sont formées sur les cals. Il apparait que le transfert de ces derniers sur un milieu liquide agite favorise la formation de ces structures. Une étude biochimique partielle du métabolisme azote a été réalisée. Ainsi, un suivi des capacités enzymatiques de la glutamate déshydrogénase (GDH) et de la glutamine synthétase (GS) a été effectué de la mise en culture des explants a la formation des structures noduleuses sur les quatre variétés utilisées précédemment. Il apparait que ces enzymes impliquées dans l'assimilation de l'azote varient en fonction du milieu de culture et de l'état de différentiation cellulaire du matériel végétal. Le rôle de la GDH et de la GS a été complété par une étude du polymorphisme enzymatique de la glutamate oxaloacétate transaminase (GOT). Celle-ci s'est révélée stable quels que soient le génotype et la nature de la source azotée


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 150 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 131 160
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.