Nouvelles voies d'acces aux azidothionucleosides. Synthese d'antiviraux potentiels

par BOUGRINE TBER

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de P. Villa.

Soutenue en 1992

à Amiens .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des ribonucleosides modifies sont utilises comme agents antibiotiques, antiviraux et antitumoraux. Actuellement l'azidothymidine reste la molecule la plus employee dans le traitement du sida. Cependant son administration provoque des effets secondaires importants ; de plus sa biodisponibilite est faible et des souches virales resistantes apparaissent lors du traitement. Pour palier a ces inconvenients, des derives thioribonucleosidiques ont ete envisages, telle l'azidothiothymidine, seul azidothiodesoxynucleoside decrit dans la litterature. Ce dernier est prepare a partir du 2-desoxy-d-ribose et la voie de synthese decrite ne peut s'appliquer directement aux derives puriques. Nous avons mis au point deux nouvelles voies de synthese des azidothiodesoxynucleosides a partir du d-glucose et du d-xylose. Selon la premiere voie, nous avons prepare l'azidothiothymidine (19 etapes), qui comporte les intermediaires suivants: 2,4-didesoxy-4-thio-d-erythro-pentofuranoside de methyle (12 etapes) ; thiothymidine (3 etapes) ; selon la seconde voie, nous avons synthetise l'azidothiothymidine, l'azidothiodesoxy-4-n-methoxycytidine, l'azidothiodesoxyuridine et trois de ses deri0es (chloro-, bromo- et fluoro-). Cette voie generale plus courte, qui s'applique egalement aux derives puriques, a comme intermediaires: soit le 5-0-acetyl-3-azido-2,3,4-tridesoxy-4-thio-d-erythro-pentofuranoside de methyle (12 etapes) soit le 5-0-acetyl-3-azido-2,3,4-tridesoxy-4-thio-d-erythro-pentofuranoside d'acetyle (13 etapes) les azidothiodesoxyribonucleosides sont ensuite obtenus en deux etapes, sauf l'azidothiodesoxy-4-n-methoxycytidine, qui en necessite quatre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 P.
  • Annexes : 136 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.