Organisation, projections afférentes laryngées et neuromédiateurs de la subdivision interstitielle du noyau du faisceau solitaire (NFS) : étude en microscopie optique et électronique chez le rat

par Abdelghani Mrini

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de André Jean.


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le noyau du faisceau solitaire (nfs) constitue le relais sensitif primaire des afferences gustatives et viscerales contenues dans les nerfs vague et glossopharyngien. Nous avons montre que les afferences issues du nerf larynge superieur projettent massivement et de maniere ipsilaterale au niveau de la subdivision interstitielle du nfs. Les autres afferences, contenues dans le tronc vagal cervical se distribuent dans le nfs a l'exception de la region interstitielle. Les corps cellulaires des neurones sont situes a la peripherie de la subdivision. Deux populations de terminaisons d'axones ont ete identifiees: des terminaisons de petite et de grande taille contenant des vesicules rondes et d'autres de petite taille avec des vesicules pleomorphes. A ce niveau il existe des jonctions axo-dendritiques de type asymetrique ou symetrique, des jonctions axo-somatiques de type symetrique et un nombre important de jonctions axo-axoniques de type symetrique. Des formations glomerulaires sont egalement presentes de meme que quelques jonctions particulieres telles des jonctions dendro-dendritiques, dendro-somatiques et dendro-axoniques. Les afferences laryngees sont des terminaisons de petite ou de grande taille et etablissent des jonctions axo-dendritiques et axo-axoniques. L'etude immunocytochimique montre l'existence de terminaisons immunoreactives a la 5-ht, aux catecholamines, neuropeptide y, a l'ocytocine, a la vasopressine et au gaba. Seuls le gaba et le npy ont ete identifies dans des corps cellulaires au niveau interstitiel. Certaines dendrites presentent, a ce niveau, une double immunoreactivite th-npy. Nos resultats indiquent en particulier que les terminaisons gabaergiques etablissent des jonctions de type symetrique aussi bien axo-dendritiques et axo-somatiques qu'axo-axoniques; de plus des interactions entre la serotonine et la th ont ete mises en evidence. Ces resultats permettent de caracteriser des substrats morphologiques qui sous-tendent certains aspects de la communication intercellulaire au niveau du nfs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 125 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 95-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1876
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.