Synthèses, structures et réactivités d'aorganométalliques de l'aluminium et de l'indium, dérivés d'hétérocycles azotés à potentialités biologiques

par Pierre Brillaud

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Jean Claude Maire.

Soutenue en 1992

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    La 10-dimethylalumino 9-acridinone et les n dimethyl et diethylindium pyrazoles sont obtenus par action directe du trialkyl metal sur l'heterocycle azote correspondant. Leurs structures en solution sont etudiees par rmn du proton et du carbone. Les molecules adoptent des formes monomeres ou dimeres suivant l'encombrement sterique et la nature du solvant, utilise comme complexant. Avec les halogenures d'alkyles, la 10-dimethylalumino 9-acridinone donne selectivement des produits n alkyles avec des rendements interessants. Avec les chlorures d'acides on obtient les derives n acyles tous originaux. La reaction ne s'effectue pas avec les cetones halogenees. A partir des organoindium pyrazoles, on peut obtenir les derives n alkyles et n acyles. Toutefois ces composes organometalliques sont trop instables vis-a-vis de l'eau ou de l'air pour etre consideres comme intermediaires de synthese


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 p.

Où se trouve cette thèse ?