Le magmatisme potassique du volcan Visoke (Chaîne des Virunga, Rift Est africain)Texte imprimé : aspects volcanologiques, pétrologiques et géochimiques

par Tienge Ongendangenda

Thèse de doctorat en Géologie

Sous la direction de Alain Demant.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le volcan visoke se situe au nord-est du lac kivu, a la frontiere du zaire et du rwanda. Il fait partie des trois volcans constituant le groupe central de la chaine des virunga. L'activite eruptive est sous la dependance d'un axe fissural d'orientation ne-sw, transverse par rapport a l'axe du rift. Une etude volcanologique, petrographique, mineralogique et geochimique (majeurs, traces, terres rares et isotopes de sr, nd, pb) detaillee a ete realisee sur les differents produits emis par le visoke. Sur la base de ces donnees deux episodes volcaniques ont ete reconnus: le visoke ancien: ce cycle initial est caracterise par l'epanchement de laves feldspathiques dont le degre de differenciation croissant (par cristallisation fractionnee) correspond a l'ordre de mise en place (des k-ankaratritesk-basaltes a olivinek-hawaiites). La presence de megacristaux de clinopyroxene a cur diopsidique et d'olivine magnesienne dans les k-ankaratrites et les k-basaltes a olivine montre que ces magmas ont cristallise a plus grande profondeur que les k-hawaiites. Les enclaves de socle sont frequentes dans la serie feldspathique. Le visoke recent: ce second cycle correspond a la mise en place de laves feldspathoidiques, depourvues de plagioclase. Il comprend des leucitites melanocrates, des leucitites mesocrates et des leucitites leucocrates. L'evolution de ces laves est gouvernee par un mecanisme de cristallisation fractionnee (des leucitites melanocratesaux leucitites mesocrates aphyriques), auquel se surimpose un processus de flottation des feldspathoides. Ce dernier mecanisme est surtout marque dans le stade lac de lave avec la mise en place, autour du pit cratere, de leucitites leucocrates glomeroporphyriques. La similitude observee sur les spectres de terres rares et les diagrammes multi-elements, entre les laves feldspathiques et les laves feldspathoidiques plaide en faveur d'une source de meme type a l'origine de ces deux sequences magmatiques. Cette source correspond vraisemblablement a un manteau metasomatise enrichi en elements incompatibles. Les donnees isotopiques de sr, nd, pb montrent que la contamination crustale a joue un role important dans la genese des laves du visoke, en particulier dans celle des laves feldspathiques

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 304 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1811
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ONG
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B06833
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.