Neuromodulation sérotoninergique de l'activité respiratoire centrale : études in vitro et in vivo chez le nouveau-né

par Didier Morin

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Gérard Hilaire.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le systeme nerveux central isole in vitro de rat nouveau-ne (0 a 4 jours) elabore une activite rythmique et spontanee de nature respiratoire. Ce modele a ete utilise afin d'etudier l'influence serotoninergique sur le generateur bulbaire de rythme respiratoire. Une approche pharmacologique et electrophysiologique a montre que: la chaine de biosynthese de la serotonine (5-ht) restait fonctionnelle dans ce type de preparation; le systeme serotoninergique exercait une modulation excitatrice sur l'activite respiratoire centrale via l'activation de recepteurs de type 5-ht#1 au niveau bulbaire et de type 5-ht#2 au niveau spinal. Cet effet excitateur de la 5-ht n'affecte pas l'ensemble du reseau nerveux respiratoire. Ainsi, l'application de 5-ht exogene ou la liberation du contenu endogene deprime l'amplitude de l'activite respiratoire des motoneurones de l'hypoglosse sans affecter celles des motoneurones spinaux. Une etude intracellulaire a montre que la 5-ht reduisait, de maniere importante, la commande bulbaire respiratoire a destination des motoneurones de l'hypoglosse en activant des recepteurs de type 5-ht#2 localises probablement au niveau presynaptique. Des experiences realisees en condition experimentale in vivo chez le rat nouveau-ne ont confirme en partie les resultats obtenus in vitro et ont montre que l'activation du systeme serotoninergique declenchait des dysfonctionnements ventilatoires de type apneique. Cette etude experimentale chez le nouveau-ne suggere donc que des modifications des chaines de biosynthese de la 5-ht a la naissance peuvent etre responsables de troubles respiratoires graves, eventuellement impliques dans la mort subite du nourrisson

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 140-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1788
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.