Quantification des flux d'absorption et de régénération de l'azote minéral (nitrate, nitrite et ammonium) et organique (urée) dans la couche euphotique des océans oligotrophes

par Valérie Gentilhomme

Thèse de doctorat en Océanologie

Sous la direction de Gerd Slawyk.


  • Résumé

    En raison du role majeur joue par l'azote dans le cycle de la matiere, les recherches sur la production primaire sont focalisees sur les processus physiques et biologiques intervenant dans le cycle de l'azote. Du fait de leur pauvrete en phytoplancton et sels nutritifs, les eaux oligotrophes sont considerees comme peu productives par rapport aux eaux eutrophes. Pourtant, leur etude est primordiale dans une optique biogeochimique globale car elles representent la majorite de l'ocean mondial par leur etendue. Les flux d'absorption et de regeneration de l'azote mineral et organique, et les flux verticaux de nitrate ont ete quantifies dans l'atlantique nord-est et en mediterranee occidentale afin d'y effectuer un modele de circulation de l'azote. Les resultats montrent que les sources d'azote preferees par les organismes sont l'ammonium et l'uree. Les organismes du maximum de chlorophylle sont adaptes aux faibles eclairements par augmentation de la quantite de chlorophylle par cellule. Bien que plus riche, ce niveau est moins productif que la couche melangee. Les processus de regeneration sont domines par la regeneration de l'ammonium et de l'uree mais la regeneration in situ du nitrate peut suffire a la demande du phytoplancton. La contribution de la production nouvelle a la production totale est evaluee a seulement 0,6% a partir du flux vertical de nitrate, alors qu'elle atteint 7,5% a partir des taux d'absorption. Une part de l'absorption du nitrate repose donc sur l'utilisation de nitrate regenere in situ, ce qui pose un probleme quant a l'evaluation de la production exportable


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 131-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E-1521
  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 23689
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : M-040713001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.