Ultrstructure et caracterisation antigenique, multiplication intracellulaire et pouvoir pathogene des bacteries du genre ehrlichia

par Philippe Brouqui

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Didier Raoult.

Soutenue en 1992

à Aix-Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les ehrlichia appartiennent a la famille des rickettsiaceae. Ce sont des bacteries intracellulaires strictes, parasites des leucocytes de l'homme et de l'animal. Ces bacteries a gram negatif ont une membrane trilamellaire, n'ont pas de lipopolysaccharide, mais possedent probablement un peptidoglycane. Il existe un antigene commun du genre (70 kda), et des antigenes specifiques bas poids moleculaire (20-28 kda). Les ehrlichia se multiplient dans la cellule a l'interieur d'une vacuole qui ne fusionne pas avec le lysosome. Cette inhibition de la fusion phagosome-lysosome est active necessitant l'activite metabolique de la bacterie. Les ehrlichia sont generalement sensibles a la doxycycline et a la rifampicine. La sensibilite aux quinolones fluorees est variable. Tous les autres antibiotiques testes sont inefficaces y compris le chloramphenicol et l'erythromycine. La physiopathologie des infections a ehrlichia est mal connue. Nous avons mis en evidence chez l'homme, en utilisant des reactions d'immunophosphatase ou d'immunoperoxidase, la presence d'ehrlichia dans tous les tissus, ou elles parasitent alors les macrophages ou les petits lymphocytes qui s'entourent d'une forte reaction inflammatoire pouvant etre a l'origine des manifestations pathologiques. Le traitement des ehrlichioses doit faire intervenir les tetracyclines en premiere intention. Tres efficace in vitro, l'activite de la rifampicine doit etre evaluee in vivo avant que ce produit puisse etre conseille pour le traitement des ehrlichioses


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 p.
  • Annexes : 120 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 21960
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.