Contribution à l'étude des raisonnements non-monotones dans les langages à objets avec héritage multiple

par Anne Pons

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Camilla Schwind.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les travaux presents dans cette thèse concernent les raisonnements non-monotones dans les langages orientes objets, utilisant les valeurs par défaut et l'héritage multiple. Nous cherchons à répondre à la question: pour un individu particulier I et une propriété P, quelles sont les valeurs qui décrivent P?. Le mécanisme d'héritage est mis en oeuvre sur la base de connaissance lors de cette question. Il rencontre les problèmes de conflit entre deux valeurs contradictoires héritées. Les mécanismes d'héritage existants n'ont pas de solution objective à ce problème. Nous proposons un prototype de langages à objets qui offre certains outils pour résoudre les conflits. Nous avons crée deux solutions syntaxiques qui réduisent le nombre de situations de conflit. Pour les conflits non résolus par ces deux outils, nous présentons une notion de point de vue sans contraintes sémantiques et syntaxiques pour les créateurs de la base. Cette notion de point de vue permet aux utilisateurs de choisir librement les valeurs interessantes parmi celles possibles héritées. Des informations, déduites par héritage, les aident à faire un choix. Cette information est composée de points de vue. Enfin, nous présentons une formalisation logique, en logique des défauts, du mécanisme d'héritage avec points de vue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 144-154

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 20778
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.