Croissance d'automates et théorie des nombres

par Patrick Gonzalez

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Gérard Rauzy.


  • Résumé

    L'unicite de l'ecriture d'un entier, en base g, avec, pour chiffres, les elements d'un ensemble fini d'entiers naturels, peut se traduire par des contraintes sur les matrices des chemins d'un g-automate fini. En associant ces automates a des operateurs polynomiaux lies a la fonction generatrice du probleme, on en deduit, en faisant croitre la longueur des chemins, un critere polynomial permettant de decider de l'unicite ou de la non-unicite de l'ecriture pour tous les entiers lorsqu'elle existe


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 39 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 39

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 20647
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.