Thyroglobuline et autoimmunité thyroïdienne

par Mireille Henry

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Yves Malthiery.

Soutenue en 1992

à l'Université Aix-Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La thyroglobuline humaine (htg) est le principal antigene thyroidien implique dans les pathologies auto-immunes. Le criblage d'une banque d'expression d'adnc de htg avec un serum polyclonal de lapin permet de caracteriser et de localiser 7 peptides immunoreactifs sur le monomere de htg, 5 dans la partie mediane, 2 aux extremites de la molecule. L'immunoreactivite de 18 serums auto-immuns thyroidiens est testee contre ces 7 determinants. L'heterogeneite des reponses apparait entre serums de pathologies differentes et entre serums d'une meme pathologie. Les epitopes des regions mediane et c-terminale sont les plus frequemment reconnus. Ceci met en evidence la superposition des auto-epitopes et des heteroepitopes. Ces epitopes b sont localises a la surface de la molecule mature de htg. Les epitopes reconnus par 15 anticorps monoclonaux (acm) anti-htg sont etudies par deux approches: a partir des produits d'une digestion enzymatique et par criblage d'une banque d'expression d'adnc. Quatre acm d'un meme groupe de reactivite reconnaissent un peptide de faible poids moleculaire, les autres reagissent contre l'htg native et des fractions de haut poids moleculaire. Par criblage des banques htg avec ces 15 acm, seuls les memes 4 acm revelent des clones immunoreactifs. Le peptide minimum reconnu (102 acides amines) est localise en position 1149-1250 sur la sequence de htg. Ce determinant est reconnu par 75% des serums autoimmuns testes. Une cartographie des epitopes de la thyroperoxydase humaine (htpo) a ete etablie parallelement, la comparaison des reactivites des anticorps specifiques des deux molecules montre l'absence de reactivite croisee au niveau des structurs primaires de ces proteines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 102-127

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 20265
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.