Le sujet postposé en français contemporain : analyse syntaxique

par Paul Cappeau

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Claire Blanche-Benveniste.

Soutenue en 1992

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Dans cette these consacree au sujet postpose en francais contemporain une grande importance a ete attachee au recueil des donnees (orales et ecrites). Trois criteres ont ete utilisees pour aboutir a un modele en quatre grands types, distincts dans leurs proprietes et leurs manifestations. Chacun d'eux fait l'objet d'une etude detaillee. Dans le type i la proportionnalite entre categories clitique et non clitique est satisfaisante. Il s'agit d'un dispositif dans lequel une place de construction est realisee, a gauche du verbe, dans une categorie particuliere (element qu-). Les donnees corales montrent que ce critere correspond mieux a la realite observee que la distinction entre interrogatives directes et indirectes. Le type ii (au contour proche de l'incise) n'a pas le meme degre de generalite et ne concerne qu'un sous-ensemble reduit de verbes. La description de ce type impose de saisir une organisation plus large composee de deux elements : une construction verbale et une sequence anteposee. Entre ces deux unites les relations ne sont pas situees sur le plan syntaxique mais macro syntaxique. Dans les deux autres types, on observe une dissociation selon la categorie dans laquelle se realise le sujet. Dans le type iii, seul le sujet clitique est possible. Les enonces presentent une organisation syntaxique unique (avec zone preverbale structuellement vide). Ce type se caracterise aussi par la modalite non assertive qui porte toujours sur l'enonce. . . .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This thesis deals with the postposition of subject in modern french. Both oral and written data have been collected. Three parameters have been used to describe four different types. Each of them is specific and can't be reduced to the others. The type i includes all the constructions in which a "quelement" appears before the verb. The oral data shows that the distinction between simple and reported questions is not the best way to describe that problem. All the verbs can be found in this organization which allows the clitic and non clitic subject. The type ii collects what is generally called the "incisor". Only a few verbs (five different groups have been described) can occur there. The verb is weakened : it has lost the property to construct any elements but a clitic on its left, it can't easily change of modality. It presents a combination of two units (a verbal one, the "incisor", and another one anteposed) between them the relations are not syntactic but belong to the macrosyntaxe. In the type iii, only the clitic subject is possible. The sentence always has a non assertive modality. The term which appears before the verb gives the modality. When no element is realized at this place, the interrogative modality is the most frequent. The type iv gathers together all the cases in which only a non clitic subject is possible. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 371 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.