Identification d'épitopes immunodominants des glycoprotéines d'enveloppe des virus HIV1 et HIV2 : application au sérotypage des lentivirus humains

par Armelle Baillou-Beaufils

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Francis Barin.

Soutenue en 1991

à Tours .

  • Titre traduit

    No title available


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette étude, nous présentons au moyen de réactifs de plus en plus spécifiques, différentes stratégies permettant de différencier sérologiquement l'infection par les virus HIV1 et HIV2. Dans un premier temps nous avons analysé les réactions antigéniques croisées existant entre les différents antigènes constitutifs de plusieurs souches virales représentant les deux sérotypes à l'aide de la technique de western blot. Nous avons dans un second temps développé une technique immunoenzymatique par compétition utilisant des protéines virales natives en tant qu'antigène, et permettant la discrimination sérologique entre les deux sérotypes de façon rapide et peu coûteuse. La mise en évidence d'une région immunodominante dans les glycoprotéines transmembranaires des deux sérotypes nous a conduit à développer des techniques immunoenzymatique indirectes employant comme antigène des oligopeptides synthétiques spécifiques de type représentant uniquement cette région. Dans un dernier temps, nous avons identifié à l'extrêmité C-Terminale de la glycoprotéine externe du sérotype HIV2/SIV mac une région hautement antigénique permettant éventuellement de distinguer des sous-types au sein de ce sérotype.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 121-144.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPH-1991-TOUR-3801
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.