Les Pseudococcidae déprédatrices des racines de caféier (Coffea arabica L) au Guatémala. Cas particulier de Dysmicoccus cryptus (Hempel, 1918)

par Armando García González

Thèse de doctorat en Entomologie appliquée

Sous la direction de CLAUDE ALAUZET.

Soutenue en 1991

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La cafeiculture, tres importante economiquement au guatemala, est menacee par l'apparition de cochenilles se developpant sur les racines de cafeiers. Le probleme a semble tel qu'il a fait l'objet de l'etude resumee ici. La premiere partie de ce travail a eu pour but de realiser un inventaire de ces cochenilles et des fourmis associees sur les cafeiers, mais aussi sur les arbres d'ombrage et les mauvaises herbes. Une dizaine d'especes de cochenilles ont ete rencontrees. La plus frequente et la plus abondante est une pseudococcide: dysmicoccus cryptus (hempel, 1918); elle est toujours associee a la fourmi solenopsis geminata (fabricius). La deuxieme partie de l'etude porte sur la bioecologie des cochenilles et de d. Cryptus en particulier. Les potentialites biotiques ont ete analysees au laboratoire. Les conditions de leur installation (caracteristiques du sol et du climat, role des fourmis) et l'evolution temporelle de leurs populations ont ete examinees dans des agroecosystemes differents. Enfin une troisieme partie aborde des etudes portant sur la sensibilite de diverses especes de coffea a l'egard de cette cochenille

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7]-122-[4] f.-[11] f. de pl

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991TOU30195
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.