Bases de donnees et de connaissances lexicales morphosyntaxiques

par ISABELLE FERRANE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Guy Pérennou.

Soutenue en 1991

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le projet bdlex de bases de donnees et de connaissances lexicales du francais ecrit et parle a ete developpe pour repondre aux forts besoins lexicaux des differents domaines et applications du traitement du langage naturel: le traitement automatique de la parole et des textes, la neuropsycholinguistique. . . Dans le cadre de ce projet, nous avons participe a la mise en uvre d'une composante lexicale centree sur la representation des informations morphosyntaxiques et phonologiques qui caracterisent les mots. Nous avons egalement complete ce lexique d'un ensemble d'outils linguistiques regroupes au sein de la composante morphosyntaxique morgan (morphologie et generation et analyse). La premiere partie de ce memoire presente rapidement le contexte de developpement des bases de donnees lexicales. La deuxieme partie est consacree a la definition 'un modele linguistique le mieux adaptee en vue de traitements automatiques. Pour cela nous procedons a l'etude de differents travaux et theories linguistiques. Nous degageons ensuite un ensemble de principes modelisant le fonctionnement des processus morphologiques flexionnels puis derivationnels, mis en uvre par tout locuteur de langue francaise. Ces principes ne traduisent que l'aspect morphosyntaxique regulier, c'est pourquoi nous les avons completes de maniere a permettre le traitement des irregularites et des exceptions. La troisieme partie decrit la phase de developpement d'une composante lexicale de grande taille. Les bases de donnees se sont revelees etre le moyen le plus adapte pour repondre aux problemes de gestion et de coherence de donnees alors rencontres. Les differents traitements morphologiques mis en uvre et les bases de regles associees sont presentes a travers la realisation de modules de generation et d'analyse morphologiques flexionnelles, ainsi que de generation de mots derives. Cet environnement linguistique permet la generation de sous-lexiques pour diverses applications: reconnaissance et synthese automatiques de la parole, correction orthographique, recherche fondamentale en lexicologie, realisation de tests et d'exercices en neuropsycholinguistique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 158 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991TOU30157
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.