Reversion de la resistance pleiotropique et activation des immunotoxines : participation du metabolisme sphingolipidique

par Jean-Pierre Jaffrézou

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Guy Laurent.

Soutenue en 1991

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'existence de molecules susceptibles a la fois de reverser in vitro la resistance mdr et d'activer les immunotoxines souleve un double interet d'un point de vue a la fois mecanistique et pharmacologique. Ceci suggere donc que ces agents interviennent au niveau du transport et/ou de la degradation intracellulaire. Il est en effet possible que les perturbations du metabolisme lipidiques induite par ces agents, et plus specifiquement celle de la sphingomyeline, sont a l'origine de leur activite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 400 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991TOU30115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.