Mise en evidence d'une nouvelle voie de transduction du signal dans le neutrophile humain : la phospholipase d specifique mdes phosphatidylcholines. correlation avec la production d'ions superoxydes

par PASCALE GELAS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Hugues Chap.

Soutenue en 1991

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mise en evidence d'une nouvelle voie de transduction du signal impliquant l'hydrolyse des phospholipides a ete etablie sur le neutrophile humain. Cette nouvelle voie utilise les phosphatidylcholines comme substrat. L'utilisation de ces phospholipides se fait par une phospholipase d qui genere des acides phosphoatidiques, apres stimulation de la cellule par des peptides chimiotactiques ou des esters de phorbol. Le lieu d'activation de l'enzyme est la membrane plasmique. Le role des acides phosphatidiques comme second messager a ete recherche en etudiant une reponse du neutrophile a savoir la production d'ions superoxides par une enzyme, la nadph oxydase. L'effet d'un inhibiteur de l'activation de la nadph oxydase, la 17-hydroxywortmannine, a ete recherche sur l'activite de la phospholipase d et met en evidence deux voies d'activation de cette phospholipase d: une voie insensible a la drogue et activee rapidement, et une voie retardee (apres 10 secondes) sensible a cette drogue. Il a ainsi pu etre attribue aux acides phosphatidiques issus de la voie d'activation retardee un role de controle sur l'activite de la nadph oxydase au-dela de 10 secondes. L'etude de la modulation par le calcium montre que l'influx calcique et le calcium intra-cellulaire sont tous deux indispensables dans la voie d'activation de la phospholipase d insensible a la 17-hydrowortmannine. Ainsi cette nouvelle voie de generation de seconds messagers intervient dans le controle de la duree du phenomene inflammatoire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 240 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991TOU30069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.