Caracterisation de nouveaux antigenes de differenciation d'expression tardive, specifiques des epitheliums malpighiens cornifies humains, par les anticorps monoclonaux murins b17-21, d40-10, g20-21 et g36-19

par VALERIE MILS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Guy Serre.

Soutenue en 1991

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les anticorps monoclonaux murins g36-19, b17-21, g20-21 et d40-10, produits par immunisation avec du stratum corneum (sc) plantaire humain, definissent de nouveaux antigenes (ag) de differenciation, specifiques des epithelium malpighiens cornifies humains. Ces ag ont ete caracterises sur les plans cyto-histologique, ultrastructural et biochimique. Les ag g36-19 et b17-21 sont des constituants des corneodesmosomes, desmosomes remanies ddu sc, ou ils sont co-exprimes avec les proteines desmosomales desmoplakinesi/ii et desmogleine i. Les proteines desmosomales sont incorporees a l'enveloppe cornifiee dans les zones corneodesmosomales alors que les ag g36-19 et b17-21 sont lies a l'enveloppe mais non incorpores. L'epitope reconnu par g36-19 est sequentiel et exprimee sur cinq ag proteiques de 33. 5 a 52 kda qui ne sont immunologiquement apparentes a aucun des constituants desmosomaux connus. L'epitope reconnu par b17-21 est probablement conformationnel. L'ag g20-21 est specifique des corneodesmosomes de la gaine epitheliale interne du follicule pileux. Particulierement nombreux dans les apitheliums soumis a d'importantes sollicitations mecaniques (epiderme plantaire, epithelium palatin, gaine epitheliale interne du follicule pileux), les corneodesmosomes jouent vraisemblablement un role majeur dans la cohesion intercorneocytaire. Amarres anx enveloppes cornifiees, ils constituent avec elles une superstructure tissulaire responsable de la haute resistance mecanique du sc. L'ag d40-10 est exprime dans les keratinocytes du stratum granulosum au niveau de granules cytoplasmiques dont la taille, l'abondance et la distribution sont compatibles avec celles des graules de keratohyaline. L'ag d40-10 permet de definir une sous-population de granules differentes de celle que definit la profilaggrine. Bien que l'ag d40-10 soit localise a la peripherie des corneocytes dans le sc, il est absent des enveloppes cornifiees. L'epitope defini par d40-10, sequentiel, est exprime sur plusieurs ag proteiques de 25 kda qui presentent des pl variant de 5. 5 a 6. 5 et different de tous les constituants connus de la keratohyaline. Ces proteines pourraient jouer un role dans l'adhesion intercorneocytaire

  • Titre traduit

    Characterization of late differentiation antigens specific for human squamous cornified epithelia, by the murine monoclonal antibodies b17-21, d40-10, g20-21 and g36-19


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 143 REF

Où se trouve cette thèse ?