Derives doublement lies du germanium et de l'etain : germenes et stannenes

par GILLES ANSELME

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jacques Satgé.

Soutenue en 1991

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les germenes (derives a double liaison germanium-carbone) et stannenes (derives a double liaison etain-carbone) font l'objet des recherches presentees dans ce memoire. Apres une mise au point bibliographique resumant l'ensemble des travaux effectues sur les derives stables doublement lies du groupe 14 (si, ge, sn), la synthese de deux nouveaux germenes stables a l'etat monomere, la difluorenyl (fluorenylidene) germene et le tert-butyl (fluorenyl) (fluorenylidene)-germene, est presentee. Leur caracterisation chimique est egalement decrite. Des tentatives de synthese de germenes fonctionnels, tels que les germenes halogenes et celles d'un germa-allene, derive a germanium hybride sp, sont ensuite presentees. Des etudes importantes sont consacrees aux stannenes, notamment le bis bis(trimethylsilyl)methyl fluorenylidene stannene. Ce dernier, forme de facon transitoire, a ete caracterise par des reactions de piegeage in situ. La chimie de ces especes doublement liees du germanium et de l'etain se revele d'une tres grande richesse. Ces alcenes organometalliques devraient s'averer de puissants synthons en synthese organique et organometallique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 152 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991TOU30044
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.