Effets des oestrogenes et antistrogenes sur la lignee cancereuse mammaire mcf-7 : proliferation, proteines secretees, modulation par le bfgf

par Martine Garnier

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Francis Bayard.

Soutenue en 1991

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le tamoxifene (nolvadexnd), antistrogene non steroidien, est un agent anticancereux utilise principalement dans le traitement des cancers du sein hormono-dependants. Cependant plusieurs observations cliniques suggerent que son activite antitumorale pourrait s'etendre au traitement de tumeurs non strogeno-dependantes. Il est actuellement reconnu qu'en plus de sa liaison au recepteur des strogenes, le tamoxifene se lie avec une forte affinite a la proteine microsomale nommee abs pour site de liaison des antistrogenes. Le role biologique et l'identification de cette proteine font l'objet de nombreuses recherches. L'etude directe in vitro des mecanismes de stimulation strogenique sur la lignee cancereuse mammaire mcf-7 met en evidence l'implication de peptides et facteurs de croissance comme activateurs de la proliferation de ces cellules. La definitition d'un modele d'etude de proliferation cellulaire en milieu chimiquement defini (lignee mcf-7 sans serum) a permis de montrer que le tamoxifene et les ligands specifiques d'abs, qui inhibent la proliferation des cellules mcf-7: 1) induisent la secretion d'une proteine de 45 kd presente sous deux isoformes de points isoelectriques 6,4 et 6,5; 2) stimulent la secretion de proteines de 31, 32 et 34 kd et inhibent une proteine acide de 62 kd. Les proteines induites a la fois par le tamoxifene et les ligands d'abs sont la premiere evidence de l'existence d'une voie d'action des antistrogenes independante du recepteur des strogenes. Elles apparaissent comme des marqueurs specifiques de l'activation d'abs par des ligands synthetiques. Le facteur de croissance des fibroblastes (fgfb), stimule la proliferation des cellules mcf-7 et induit une proteine secretee strogeno-regulee. L'action du fgfb est synergique de cette de l'stradiol et antagoniste de celle du tamoxifene. Ceci souligne l'importance des facteurs de croissance dans les mecanismes mis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 336 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991TOU30036
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.