Teledetection des feux de vegetation en afrique intertropicale et estimation des emissions de constituants ayant un interet atmospherique

par JEAN-BRUNO VICKOS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jacques Fontan.

Soutenue en 1991

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les feux de biomasse dans les regions de savane en zone intertropicale constituent une source intense de composes gazeux ayant une action sur le rayonnement et sur la chimie de l'atmosphere a l'echelle regionale et globale. Afin de modeliser la chimie atmospherique et pour donner une meilleure interpretation des resultats obtenus pendant les campagnes experimentales, il est necessaire de connaitre la distribution spatio-temporelle des feux actifs, et d'evaluer les emissions provenant de la combustion de biomasse, etc. . . Les satellites d'observation de la terre de la serie tiros-n/noaa (national oceanic and atmospheric administration) dotes du capteur avhrr (advanced very high resolution radiometer) donnent acces a la repartition et a la densite des feux a l'echelle de l'afrique de l'ouest. Les luminances des feux sont analysees en utilisant les canaux 3 et 4 (3. 8 et 11 m). Generalement, la separation de la luminance des feux et celle de l'environnement est bonne dans le canal 3. Dans certains cas, lorsque la luminance de l'environnement est grande, le signal du feu et celui de l'environnement sont confondus. Nous utilisons le canal 4 pour eliminer en partie cette confusion. Ainsi, les donnees noaa-avhrr permettent d'obtenir la distribution des feux. Nous utilisons les donnees du satellite landsat-tm (thematic mapper), pour etudier quelques caracteristiques des feux: temperature, surface et forme. La luminance des feux est distincte de celle de l'environnement dans les canaux tm5 et tm7. La fumee presente au-dessus des feux a ete prise en compte dans le modele permettant d'estimer la temperature et la surface des feux. Pour un feu moyen, nous donnons une premiere estimation des emissions de quelques composes, no#x, n#2o, co, ch#4. En considerant, le nombre de pixels noaa-avhrr contamines par un feu et l'estimation prealable de l'emission d'un feu moyen, nous donnons une estimation du flux engendre par les


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 128 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991TOU30034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.