Michel Camelat, poète fondateur

par Jean Salles-Loustau

Thèse de doctorat en Littérature française

Under the supervision of Xavier Ravier.

Soutenue en 1991

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Michel camelat (1871-1962), ecrivain occitan d'expression gasconne ne a arrens (hautes-pyrenees) est, dans le sillage de frederic mistral et du felibrige, la figure la plus marquante de la renaissance litteraire de la langue d'oc en gascogne. Quoi qu'elles s'inspirent des themes et des productions de ses precurseurs provencaux, l'oeuvre et l'action de camelat renouvellent leurs approches. Elles contribuent a definir et organiser une espace culturel et litteraire gascon autonome au sein de l'ensemble d'oc par la constitution de l'"escole gastou-febus" 1896), et la mise en place de diverses publications. Si le premier grand poeme de camelat, beline (1899), est le contrepoint gascon de mirelo, son epopee mourte e bibe (1920) se place au confluent des recherches historisques sur le domaine d'oc et des tentatives contemporaines de risorgimiento, particulierement catalanes. Plus generalement, son oeuvre questionne les rapports de la parole poetique a la communaute, au paus et a l'histoire. Sous-entendue par une reflexion esthnologique, linguistique et historique originale, elle contribue, par sa diversite et son exigeance - camelat donnera toute sa mesure dans la nouvelle avec bite-bitante (1937) - a un renouvellement de la pensee identitaire et, a une recomposition de l'espace litteraire occitan dans lequel elle joue un role original et important bien que souvent meconnu.

  • Titre traduit

    Michel camelat, founder poet


  • Résumé

    Michel camelat (1871-1962) gaston speaking occitan writer born in arrens (hautespyrenees) is, after frederic mistral and the felibrige, the most striking figure of the oc language literary revival in gascony. Although they draw their inspiration from the themes and productions by his provencal precursors, camelat's work and action renew their approach. They contribute to defininf and organising an autonomous gascon litary and cultural space within the occitan world by forming the "escole gastou-febus" (1896) and estabishing various publications. If the first great poem by camelat beline (1899) is the gascon counterpoint to mirelo, his epic poem mourte e bibe (1920) can be placed at the meeting point between historical researches about the oc field and the specifically catalonian contemporary attempts to risorgimiento. More generally his work deals with the relations between the poetic expression and the community, country and history. Starting from an ethnological linguistic historical original reflection it contributes by its diversity and exactingness - camelat will shows full capacity in the short story with bite- bitante (1837) - to a renewal of the identitary thought and in the end to recomposing the occitan literary space in which it playa an original and important part, even if it was often inappreciated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 228 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

This version is also available in microfiche :

  • Library : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.TOU.LETT.1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.