Les freres des ecoles chretiennes. Recherche sur les origines et les documents fondateurs des freres des ecoles chretiennes

par HENRI DELACHAUX

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Alexandre Faivre.

Soutenue en 1991

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une modeste oeuvre scolaire remoise est le point de depart de la societe des freres des ecoles chretiennes. L'interet porte a ces commencements, le besoin d'en determiner, d'une part, les dates essentielles, d'autre part, les documents fondateurs, ont guide nos recherches. La naissance lente d'un etat de vie original pour son epoque ont pose deux problematiques. La premiere, elucider les divergences de dates dans les diverses biographies de st j-b de la salle, le fondateur; la comparaison minutieuse de ces textes et l'appel aux facteurs historiques et humains ont rendu assurees ces dates: installation de fondateur et des maitres, rue neuve, 21 juin 1682; attribution d'un habit distinctif en 1684; c'est une communaute de non-clercs, maitres d'ecoles. La seconde: discriminer les documents fondateurs. Les regles de discernement de descartes ont guide notre methode. Une etude minutieuse, voire aride, de la logique interne des textes possibles, a porte ses fruits; sont reconnus ainsi : deux formules votives (1691-1694), l'acte d'election du superieur (1694) et le "memoire sur l'habit". Ils jalonnent la progession: la communaute des maitres (1682) devient la "communaute des freres" (1684); puis, "association-union vouee a dieu" (21 nov. 1691), enfin, complet etablissement de la societe en 1694. L'etude fait decouvrir les deux aspects conjoints: la societe-communaute"; la "societe-finalite" a savoir l'emploi et le ministere du frere. Le droit naturel de la societe est consacre par des voeux. De plus, les voeux d'union ou de stabilite developpent une spiritualite mystique d'union.


  • Résumé

    The beginning of an educational organisation at rheims was the start of the society of the christian schools' brothers. The interest for those beginnings, the need to fix the precise dates and the foundation-documents inspired us. The birth of the "institute" set up two questions: to clear up the varied dates in biographies of st j-b de la salle the founder, the detailed comparison of the texts in their historical background steadily fixed the dates of the installing rue neuve on june 21 st 1682 and the assigment of the habit in 1684. It was a non-clerical society. Then, to discriminate the foundation-documents according to the "rules of discrimination" by descartes. A minute study of the internal logic of the texts has born fruit. So two formulas of the vows (1691 and 1694) - the election act of the superior (1694) and the memoir of the habit were studied. So, the progresison: the "sodality of teachers" became the community of brothers in 1684, then the unionassociation consecrated to god on nobember 21 st 1691 and the complete establishment of the society in 1694. The study reveals the two joint aspects as "societycommunity" and "society-finality" that means the employment and ministry of the brothers. The "natural right" of the society is consecrated by vows. Moreover the vows of union or stability develop a mystic spirituality of union.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.