Mise en evidence de mecanismes moleculaires impliques dans la secretion des catecholamines dans les cellules chromaffines

par JEAN-MARIE SONTAG

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Dominique Aunis.

Soutenue en 1991

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La stimulation des cellules chromaffines de buf par l'acetylcholine provoque une entree massive de calcium dans le cytoplasme. Le calcium active entre autre des proteines de gelation de l'actine f, telle la gelsoline, qui va scinder l'actine f localisee sous la membrane plasmique et permettre le mouvement des granules jusque la emprisonnes par les microfilaments vers les sites d'exocytose. Ces derniers semblent etre sous le controle d'une proteine g capable de moduler la secretion des catecholamines en inhibant directement une des etapes moleculaires qui induit l'exocytose. Ce mecanisme ne fait pas intervenir les voies de seconds messagers actuellement connues (production d'ampc, d'acide arachidonique, stimulation de la proteine kinase c (pkc),. . . ). Celles-ci ne semblent pas agir directement sur l'exocytose, mais interviennent plutot comme elements modulateurs de la secretion. Ainsi, dans les cellules chromaffines, l'activation de la pkc, provoquee suite a la stimulation d'une phospholipase c par une proteine g, provoque une activation de la secretion induite par le calcium. Ce mecanisme semble pouvoir etre stimule par un recepteur specifique couple a la proteine g. Ces resultats suggerent que la secretion des catecholamines depend des voies moleculaires activees par l'acetylcholine, ainsi que de celles stimulees par d'autres recepteurs qui agiraient comme modulateurs de la secretion induite par l'acetylcholine

  • Titre traduit

    Characterization of molecular mechanisms involved in the catecholamine release of chromaffin cells


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 1281 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1991;1113
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.