Proprietes electroniques, magnetiques et optiques de composes ordonnes et materiaux multicouches metalliques

par DANIELE KNAB

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Physique

Sous la direction de CHRISTIANE KOENIC.

Soutenue en 1991

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La 1ere partie de cette these est consacree a une etude theorique des proprietes optiques des composes tal (al=fe, co, ni) et coga et des composes xpd#3 (x=sc, y, la, ce) a l'aide d'un programme que nous avons construit dans le cadre de la methode des orbitales muffin-tin linearisees (lmto) et qui calcule la partie imaginaire de la fonction dielectrique ainsi que la conductivite optique. L'avantage du formalisme lmto est qu'il permet d'analyser ces fonctions suivant les contributions des differentes symetries et des differentes atomes et d'interpreter ainsi l'origine des pics. Pour la 1ere serie de composes les spectres optiques calcules sont en bon accord avec ceux obtenus experimentalement. Dans la 2eme serie, nous avons pu interpreter l'origine des pics a basse energie de la conductivite optique de cepd#3. Dans la 2eme partie de cette these nous avons etudie les proprietes electroniques et la stabilite relative des differentes phases magnetiques des superreseaux fe/ru par la methode lmto d'apres les parametres cristallins obtenus experimentalement. Nos resultats sont en accord avec l'experience en ce qui concerne l'etat fondamental ferromagnetique de ces composes lorsqu'ils possedent plus de 4 plans de fer. Par contre ils ne permettent pas d'expliquer la presence des plans de fer non magnetiques qui ont ete observes experimentalement aux interfaces. Etant donne que ru detruit facilement le magnetisme de fe dans les alliages fe#xru#1##x ces plans non magnetiques dans les superreseaux fe/ru pourraient etre dus a la faible interdiffusion aux interfaces observee dans les echantillons


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 94 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1991;1132
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.