Etude cristallochimique par diffraction x et par spectroscopie exafs de la solution solide goethite-diaspore

par Jean-Louis Hazemann

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Francis Weber.

Soutenue en 1991

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La goethite alumineuse est tres frequente et ubiquiste dans les formations superficielles (sols, alterites, sediments oceaniques. . . ). De par son interet geochimique en temps qu'indicateur des conditions pedogenetiques et de son interet mineralogique pour l'existence d'une demixion entre 33 et 85% de taux de substitution en aluminium, elle a fait l'objet de nombreuses etudes structurales. Afin de comprendre comment s'opere a l'echelle atomique cette substitution et les raisons de la demixion, deux methodes ont ete mises en uvre: l'affinement des structures cristallines par la methode de rietveld et la spectroscopie d'absorption x au seuil k du fer. Les materiaux etudies consistent en: des goethites alumineuses naturelles et synthetiques, ces dernieres ayant ete obtenues a partir de fer ferreux a 40#oc et ferrique a 25 et 70#oc; un monocristal de diaspore ferrifere. Les resultats obtenus par l'affinement structural montrent clairement que le modele de la solution solide ideale n'est jamais verifie. Au contraire, la presence d'aluminium dans le reseau de la goethite dissymetrise le polyedre de coordination du cation et regularise l'empilement hexagonal compact des atomes d'oxygenes. La difference de comportement des series lors de la substitution d'observe sur l'evolution du parametre de maille a et permet de conclure qu'il existe une signature cristallochimique des conditions de formation des goethites alumineuses. L'analyse par spectroscopie exafs corrobore les resultats obtenus par diffraction x et indique que pour les goethites synthetiques de basse temperature et les goethites naturelles, la distribution des atomes d'aluminium n'est pas aleatoire dans le reseau des goethites. Au contraire les atomes d'aluminium se regroupent le long des monochaines allongees selon l'axe c. Grace a des mesures angulaires des spectres d'absorption x sur un monocristal de diaspore ferrifere, nous avons pu egalement

  • Titre traduit

    Crystallochemistry study by x-ray diffraction and exafs spectroscopy of the solid solution goethite-diaspore


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 171 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1991;1014
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1991
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Institut de géologie. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 12576
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Institut de géologie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 12577
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.