Purification, caractérisation et expression du récepteur cellulaire des échovirus

par André Dieudonné Mbida

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de O. G. Gaudin.

Soutenue en 1991

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Les récepteurs cellulaires jouent un rôle important dans la pathogénèse virale. Les informations concernant la nature et la structure du récepteur des échovirus (EV) sont actuellement très peu connues. A partir d'un extrait membranaire de cellules Kb utilisé comme immunogène, nous avons produit un anticorps monoclonal (ACM 143) qui inhibe l'effet cythopatique (ECP) de l'EV 11 sur différentes lignées cellulaires issues de primates. La pénétration de tous les EV à l'exception des EV 22 et 23, et du coxsackievirus A9 est aussi inhibée tandis que celle de plusieurs autres picornavirus n'est pas affectée. Par une technique d'immunoaffinité utilisant l'ACM 143 comme ligand, nous avons purifié à partir des extraits membranaires de cellules Kb, une glycoprotéine d'environ 44 Kda. Cette glycoprotéine (GP 44) ne contient pas de ponts disulfures et les résidus sucrés sont composés de D mannose et/ou D glucose. Des anticorps polyclonaux de lapins immunisés par la GP 44 inhibent aussi la pénétration de l'EV 11 sur les lignées cellulaires de primates comme le fait l'ACM 143. Par une technique de western-blot, nous avons détecté la GP 44 dans les extraits membranaires de lignées de primates sensibles aux infections à EV, mais pas dans ceux de lignées d'autres orifines. De façon similaire, nous avons montré par l'analyse en cytofluorimétrie que l'ACM marque à la fluoresceine ne se fixe pas sur les cellules d'origine bovine, canine et de lapin mais se fixe spécifiquement sur les lignées cellulaires humaines et simiennes. Ces résultats suggèrent que la plupart des EV utilisent un récepteur commun pour l'absorption et la pénétration dans les cellules sensibles

  • Titre traduit

    Purification, characterisation and expression of the echovirus cellular receptor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 222 références bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.