Recherche de signes d'activation des lymphocytes T CD4+ au cours de l'infection par le VIH

par Michel Lagarde

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de François Tron.

Soutenue en 1991

à Rouen en cotutelle avec Rouen .


  • Résumé

    Deux groupes sont ici comparés : l'un constitué de sujets asymptomatques infectés par le VIH, l'autre constitué de sujets témoins. Nous avons recherché dans le groupe de sujets malades par rapport aux témoins, la présence de marqueurs d'activation (DR, IL2 récepteur et récepteur de la transferrine) des lymphocytes T CD4 + in vivo, associé à une étude de la production d'interleukine 2, in vivo, associé à une étude de la production d'interleukine 2, in vitro, par les lymphocytes T CD4+ stimulés par PHA et PMA, après une mise au repos en culture variant de 0 à 7 jours. Nous avons mis en évidence, chez les sujets asymptomatiques, la présence de lymphocytes T CD4+ activés (CD4+ DR+) in vivo, devant participer aux altérations immunologiques qui caractérisent l'infection par le VIH.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (73 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 66-73

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991 DES 62
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Rouen 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.