Amylose AL et maladie de la corne antérieure : une association peut-être non fortuite

par Lydie Bayle

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Hervé Lévesque.

Soutenue en 1991

à Rouen .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une observation privilégiée d'association de maladie de la corne antérieure avec amylose AL nous a permis d'évoquer un mécanisme physiopathologique commun à ces deux affections rares. La fréquence accrue des proteines monoclonales au cours de la SLA, l'activité anticorps de ces paraproteines, l'activité contre certains constituants neurologiques, permettraient d'évoquer l'intervention d'une proteine monoclonale dans la génèse des lésions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 51 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THM 91.23
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Rouen 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.