Intoxication aiguë par la Propafénone : à propos d'un cas

par Corinne Bullan-Lamperier

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jean-Michel Droy.

Soutenue en 1991

à Rouen .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'intoxication aiguë par la Propafénone est rare chez l'homme, potentiellement grave mais, dans la pratique, d'évolution favorable si elle est rapidement prise en charge en milieu très spécialisé. La marge entre les limites thérapeutiques et le seuil toxique est souvent étroite et l'on peut voir de véritables intoxications aigues à des doses thérapeutiques, chez certains sujets âgés ou fragiles (insuffisants hépatiques, rénaux). La symptomatologie se traduit par un bloc intra ventriculaire qui peut engendrer de graves désordres hémodynamiques et des phénomènes d'échappement ventriculaire. L'essentiel du traitement est symptomatique et récemment plusieurs auteurs ont soiuligné l'intérêt fondamental sinon exclusif du lactate de sodium molaire administré selon un protocole rigoureux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : a58-VIII f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : THM 91.22
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Rouen 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.