Structures et symboles dans l'oeuvre de Hervé Bazin : l'homme aux serpents

par Fabienne Épinette-Brengues

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Bernard Hue.

Soutenue en 1991

à Rennes 2 .


  • Résumé

    En se déclarent "artisan" en ses oeuvres, Hervé Bazin induit le concept didactique d'"outils de l'écriture" qui lui confèrent différentes figures d'écrivain : géomètre, peintre, architecte, arpenteur. Chacune de ces figures produit des structures textuelles spécifiques : éléments géométriques, graphiques, rythmiques et singulièrement la mise en abyme que la thèse privilégie par le jeu d'une analyse thématique, lexicale et symbolique d'un chapitre - clé d'un feu dévore un autre feu pris comme module emblématique constitutif d'un espace imaginaire tripartite : jardin nature, maison famille, placards moi. Se dégage ainsi un univers symbolique abordé selon une double approche méthodologique : critique de l'imaginaire et critique psychanalytique. Il en résulte l'émergence d'une autre figure d'Hervé Bazin, celle de l'homme aux serpents tant il est vrai que, même reniée par son auteur, la vipère s'est maintenue tout au long de son oeuvre (lexique, images, séquences, symboles reptiliens). Un parallélisme biographique montre à la fin que la vipère est à Hervé Bazin ce que la bête d'angoisse fut à Serguei Pankejeff, l'homme aux loups de Freud


  • Résumé

    Declaring himself to be a literary craftsan, Hervé Bazin introduces the didactic concept of the writer's "tools" which give the novelist his different personae : the geometer, the painter, the architect, the surveyor. Each persona produces specific textual structures : geometrical, graphic, rhythmical elements, and more particularly a "mise en abyme" (the play within the play) which this thesis concentrates on through analysing the theme, lexis, and symbols of a key chapter of feu devore un autre feu - taken as an emblematic unit shaping a threefold imaginary space : garden nature, home family, cupboards me. In this way a symbolical world emerges which is approached by means of a twofold method : a critique of the imaginary, and a psychoanalytical critique. What emerges is another persona of Hervé Bazin, that of man-with-the-snakes, since even if disowned by the author, the viper has lived on in his works (lexis, images, sequences, reptilian symbols). Drawing a parallel between their lives shows in the end that the viper is to herve bazin what the beast of anguish was to Serguei Pankzjeff, Freud’s man-with-the-wolves.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1015 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1991/14/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.