La conquête par le parti socialiste de communes péri-urbaines de la ville de Rennes : analyse d'une implantation (1977-1989)

par Annie Menada

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean Baudouin.

Soutenue en 1991

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les etudes faites sur le comportement politique national ne nous permettent pas toujours d'apprehender de facon precise les phenomenes politiques locaux. Par contre une analyse fine des comportements politiques locaux peut eclairer les evolutions politiques nationales. Dans cet optique, nous avons analyse l'implantation du parti socialiste, depuis 1977, dans des communes de la peripherie de rennes, de moins de 4000 habitants, celles-ci ayant fait l'objet de peu d'etudes. L'objectif de cette these etait de degager les principaux facteurs permettant d'analyser la conquete du mayorat par les socialistes. Pour cela, nous avons introduits des parametres lies a l'environnement social et politique des communes. La pertinence de ces parametres a permis d'identifier le renouvellement du corps electoral, la persistance de comportements politiques lies a une tradition culturelle ou politique specifique. Puis nous avons etudie le parcours socio-professionnel des maires et le role du milieu associatif et du milieu partisan dans l'acces au mayorat. Enfin, pour determiner l'interaction du local et du national, nous avons analyse le vote de ces communes lors des elections nationales. Cette etude a permis de mesurer la pertinence des facteurs introduits pour analyser l'implantation locale d'un parti. Elle a aussi permis de degager l'importance de deux phenomenes dans cette implantation locale. Le premier tient compte du comportement politique local qui peut entrainer un changement d'orientation politique nationale. Le second souligne l'effet inverse.


  • Résumé

    The studies on national political behaviours do not always allow us to study the local political phenomena. On the contrary, a precise analysis of local political behaviours can explain national political evolutions. Bearing all this in mind, we have studied the implantation of the socialist party, since 1977, in the little towns of less than 4000 inhabitants of the periphery of rennes. The aim of the thesis consisted in determinating the factors allowing the study of the conquest of these towns by the socialists. So, we used parameters concerning social and political environment. The relevance of these parameters allowed us to identify the renewal of the electorate, the persistence of political behaviours correlated to a cultural or a political tradition. Then a study carried out concerning the social and the professional itenarary of the mayors and the part played by political and parapolitical structures. Finally, to define the interaction of the local and the national, we studied the vote of these towns at national elections. The study enabled us to measure the relevance of the factors we had chosen to analyse the local implantation of a party and try and find out whether people determined their vote according to attitudes towards issues or on ideological tendencies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN1991/17
  • Bibliothèque : Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 584
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.