Les sources de nuisances olfactives dans les stations de traitement des eaux residuaires et leur traitement par lavage à l'eau chlorée en milieu basique

par Christophe Bonnin

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de Alain Laplanche.

Soutenue en 1991

à Rennes 1 .

  • Titre traduit

    Sources of olfactory nuisances in wastewater treatment plants, and their treatment by chemical scrubbing with an alkaline chlorinated solution


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La collecte et le traitement des eaux residuaires urbaines sont frequemment a l'origine de nuisances olfactives. Celles-ci sont dues a des composes organo-volatils, principalement les sulfures et derives. Les flux polluants sont excessivement variables suivant les stations. Nos mesures ont montre qu'ils dependent des caracteristiques de l'effluent, de la filiere d'epuration et de la conception des ouvrages. Parmi les techniques de desodorisation, l'absorption gaz-liquide en tour garnie permet d'epurer les volumes d'air important avec de bons rendements d'epuration. Sur une unite pilote, les parametres suivants ont ete pris en compte pour l'etude des procedes: presence de chlore, taux de chloration, ph et composition de la solution de lavage. En l'absence d'oxydant, l'elimination d'h#2s est superieure a 99,9% pour un ph superieur a 10. Dans ces memes conditions, l'elimination des mercaptans (methyl et ethyl) est tres faible (=15%). L'utilisation d'un oxydant (chlore) permet d'eliminer 99,9% d'h#2s des ph=9 et de regenerer en permanence la solution de lavage en transformant la quasi-totalite des sulfures en sulfates. Pour les mercaptans, une epuration superieure a 99% peut etre obtenue en operant a ph>11 et en exces d'oxydant. La modelisation informatique du calcul de la hauteur de garnissage necessaire au transfert permet, a partir des resultats experimentaux et du facteur d'acceleration, d'acceder aux constantes de vitesse des reactions prises en jeu. L'ordre global de la reaction est egal a 2. Ce travail aboutit a la realisation d'un programme de dimensionnement des unites industrielles de desodorisation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (183 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 81 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1991/138
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TEXT 1991 BON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.