Listeria monocytogenes : etude des proteines de surface en relation avec le diagnostic et la virulence

par MARC TABOURET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de BERNARD POUTREL.

Soutenue en 1991

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La recherche d'antigenes specifiques de l'espece listeria monocytogenes a ete effectuee en analysant les proteines de surface, extraites par une action menagee du sodium dodecyl sulfate (sds) sur des bacteries entieres, en electrophorese en gel de polyacrylamide et en immunoempreinte. La comparaison des profils proteiques de l. Monocytogenes avec ceux d'autres especes (l. Ivanovii, l. Seeligeri, l. Innocua et l. Welshimeri) a revele d'importantes differences confirmant, pour la premiere fois a partir de composants de la bacterie, la classification etablie avec des etudes genomiques. Nous avons ainsi pu identifier, parmi les proteines majeures, des antigenes specifiques de l'espece l. Monocytogenes ou specifiques de certains serovars de cette espece. L'etude de la virulence de l. Monocytogenes sur souris immunodeprimees a la carraghenane a montre qu'il existait au sein de cette espece, d'importantes differences de virulence entre 160 souches isolees de produits laitiers. L'absence totale de virulence chez certaines l. Monocytogenes a pu etre correlee soit a une faible hemolytique, soit a la disparition dans les extraits sds de deux proteines majeures de 68 et 98 kda. L'identification d'autres proteines de surface intervenant dans la virulence de la bacterie a egalement pu etre effectuee en analysant les extraits sds de l. Monocytogenes obtenues par mutation transpositionnelle. On a, en particulier, pu montrer que le produit du gene prtb, indispensable pour la dissemination intracellulaire de la bacterie, etait une proteine de 90 kda. L'extraction proteique par le sds devrait permettre l'isolement d'autres facteurs de virulence de l. Monocytogenes dont certains pourraient etre en relation avec le serovar de la bacterie, explicitant ainsi les donnees epidemiologiques. Ces resultats pourront egalement etre utilises dans le developpement de nouvelles methodes, plus simples et plus specifiques, de detection et d'identification des listeria pathogenes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 f.)
  • Annexes : 395 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1991/97
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.