Contribution a la synthese de fluorures pour fibres optiques en verre fluore par decomposition d'un precurseur metallique dans un plasma microondes

par MARIE LOUISE CONREUX

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Guy Stéphan.

Soutenue en 1991

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les verres fluores sont l'objet d'un grand interet dans les telecommunications longues distances etant donne leur faible attenuation theorique. Celle-ci est de l'ordre de 0. 01 db/km dans la region de 2. 5 microns, ce qui autoriserait un gain d'un facteur 10 par rapport aux performances actuelles des fibres optiques en silice (0. 16 db/km a 1. 5 microns). Cependant, de nombreuses pertes extrinseques, liees entre autres aux conditions d'elaboration du materiau, compromettent l'obtention de cette attenuation. En effet, les meilleurs resultats obtenus a ce jour avec des techniques verrieres (fusion des poudres, coulee) plafonnent autour du db/km a 2. 5 microns sur de courtes longueurs (100 metres). Une methode de synthese en phase vapeur pourrait permettre de gagner un ordre de grandeur sur l'attenuation. L'objet de ce travail a ete l'etude et la mise en uvre d'une technologie en phase vapeur pour la synthese de fluorures. Le milieu reactionnel est active non pas thermiquement mais par un plasma basse pression type micro-ondes (s. P. C. V. D. : surface plasma chemical vapor deposition). Les chlorures de zirconium, d'aluminium et de plomb ainsi qu'un organometallique du barium (ba(fod)2) ont ete utilises comme precurseurs. L'hexafluorure de soufre et le tetrafluorure de carbone (sf#6, cf#4) ont ete employes comme agents fluorants et gaz plasmagenes. C'est ainsi que nous avons synthetise et caracterise (spectrometrie d'emission optique, spectrometrie de masse a ions secondaires, diffraction des rayons-x) les fluorures suivants: zrf#4, alf#3, pbf#2 et baf#2


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (102 p.)
  • Annexes : 41 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1991/78
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.