Les hymenopteres parasitoides : adaptations de l'appareil reproducteur femelle. morphologie et ultrastructure de l'ovaire, de l'oeuf et de l'ovipositeur

par ANNE LE RALEC

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean-Pierre Nénon.

Soutenue en 1991

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les hymenopteres parasitoides forment un groupe extremement diversifie, confronte a des contraintes multiples. Leur capacite a les surmonter depend d'adaptations morphologiques, physiologiques et comportementales. Par une etude morpho-anatomique et fonctionnelle comparee, portant sur vingt-deux especes, nous avons recherche les caracteres adaptatifs affectant les organes impliques dans l'infestation de l'hote (appareil reproducteur femelle, uf et ovipositeur). L'etude du fonctionnement ovarien, de l'uf et de l'embryogenese a permis de decrire quatre grands types de biologie de la reproduction, definis par un ensemble de caracteres associes. Ils concernent le deroulement de l'ovogenese, le type d'ovocytes, la nutrition imaginale, le devenir des ovocytes en absence d'hotes ainsi que la longevite des femelles adultes. Ces differents types de biologie de la reproduction ne sont pas directement lies a la position systematique des parasitoides ni aux types d'hotes infestes. Ils correspondent a des utilisations differentes de l'energie fournie par l'hote. La morphologie, l'equipement sensoriel et le fonctionnement de l'ovipositeur sont par contre etroitement associes au type d'hotes attaques et peu dependants de la systematique des parasitoides. Chez les especes de meme famille se developpant aux depens d'hotes differents, les ovipositeurs presentent tres peu de caracteres communs. A l'inverse, des convergences morphologiques marquees existent chez les especes d'unites taxonomiques eloignees mais parasitant le meme type d'hotes. Les caracteristiques de la biologie de la reproduction ne sont donc pas dependantes des hotes utilisees mais essentiellement fonction de contraintes internes a l'espece tandis que les caracteres morphologiques de l'ovipositeur sont directement lies aux caracteristiques des hotes; ils sont en effet determinants pour surmonter les contraintes imposees par l'ecologie de


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (117 p.)
  • Annexes : 300 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1991/62
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.